Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 09:27

SAINT

1) Le “Bois Saint “ est le bois de Gaïac* et “ Saint bois “ le “ Garou * “ ou Daphné * “

2) Plusieurs types de lettres sont désignées par ce vocable :

-Lettre Saint Augustin:Caractère typographique de corps 13 ou 14 ainsi appelé parce que c’est avec ce caractère que furent imprimées les œuvres de St Augustin.

Les typographes poètes n’ont pas manqué de le citer dans les œuvres qu’ils écrivaient pour agrémenter les festivités de leur corporation comme , par exemple, Éverat qui écrivait en 1811 :

II a mis en Saint Augustin

Plus d’un discours qui nous étonne

Et son joli petit romain

Est fondu sur corps de Mignonne “

L’imprimeur Didot le jeune fit fondre en 1790 un St. Augustin spécial pour imprimer le “ Voyage du jeune Anarchasis “ de Fénelon...

-”Lettres de saint Pierre “ : appellation des lettres de somme * utilisée autrefois dans les pays flamands .

-”Lettres vénitiennes “ et “ Lettres Aldines “ : ancienne appellation des caractères “ italiques * “ (Voir à ce mot )

3) Saint Jacques:En typographie :

-“Aller à Saint Jacques “ signifie refaire ou remanier un travail et ,aussi, commettre une erreur qui nécessitera un remaniement. L’origine pourrait provenir du fait que lors de la correction,les erreurs ou les coquilles* sont signalées par un bourdon* semblable aux bâtons des pèlerins de St Jacques... (dont l’emblème était justement la coquille!)

-” Prendre son Saint Jacques “ ( ou son “ Saint Jean “ ) signifie : prendre ses outils et quitter un atelier .

4)Saint Jean:

-Bagage personnel des typographes contenant composteur *,pinces *,typomètre *, galée * et blouse; l’expression “ Prendre son saint Jean “ est synonyme de “ Prendre son saint Jacques

L’expression populaire “Saint Frusquin “ plus généraliste peut être rencontrée avec le même sens .

-Saint Jean Porte Latine était le patron* des libraires des parcheminiers et de nombreux membres de la famille du livre.

Il s’agissait de Saint Jean l’Évangéliste martyrisé devant la porte latine à Rome le 6 Mai 95 et dont la fête donnait lieu à de grandes réjouissances mais il faut toutefois noter qu’un dicton populaire annonçait que “ S’il pleut à la petite saint jean ,toute l’année s’en ressent jusqu’a la grande saint Jean “ .(Soit du 6 Mai au 24 Juin )

Cette fête était l’occasion de la rédaction de nombreuses poésies célébrant l’imprimerie et tout ce qui gravit autour d’elle comme , par exemple , celle que Barrillot écrivit en 1857 et qui commence ainsi :

“C’est à l’époque ou blanchit l’aubépine

Où l’oiseau chante , où les prés sont en fleurs

Que nous fêtons saint Jean Porte Latine

Ce vieux patron des braves imprimeurs . “

Ou celle de Lucien Morel en 1906 dont voici l’envoi :

“Prince des crus par qui, tout éblouis,

Les nez sont des pavots épanouis

Butat,teins nous de pourpre la narine.

Dussent les flics tropubler nos gazouillis,

Chantons saint Jean prés la Porte Latine ! “

Plus prosaïquement,le typographe et auteur Jules Ladimir écrit « La saint Jean d’hiver, la saint Jean d’été , la saint Jean Porte-Latine sont autant d’époques ou il est indispensable de prendre la barbe * «

-L’expression « Mont saint Jean « est l’une des multiples appellations du « Mont * de piété « ( * : Voir à ce mot )

5)Les représentations d’un certain nombre de saints sont traditionnellement “Bibliophores * “ :

-Jacques Callot dans sa série d’ “ Images de tous les saints et saintes de France “ représente 488 saints dont 20 ermites occupés à lire ou à écrire et , sur les 69 illustrations de l’ouvrage de Marin, concernant l’érémitisme et les ermites * , 40 comportent un livre dans leur décor et 25 ermites sont représentés lisant un livre...

Les saints ayant été choisis comme gardiens d’une des activités du livre ou de l’écrit sont recensés à l’article “ Patron * “ .

Faire une liste exhaustive des saints ou des personnages bibliques traditionnellement représentés avec un livre ou un objet d’écriture dans leur environnement immédiat est une gageure ..en voici toutefois une modeste ébauche :

-Albert le grand est représenté assis à un pupitre , plume à la main ou en train d’enseigner avec des livres à portée de main .

-Anne représentée en train d’apprendre la lecture à la vierge Marie .

-Anselme de Cantorbéry tient une plume à la main .

-Antoine est représenté avec un livre ouvert à la main .

-Arsène est représenté lisant et avec un autre livre à ses pieds.

-Augustin est figuré en train de dicter un texte à un secrétaire .

-Boniface tenant un livre poigardé *

-Cybèle porte deux livres :un ouvert symbolisant la connaissance profane , l’autre fermé , la connaissance intérieure.

-Elisabeth de Hongrie est figurée prés d’un livre sur lequel sont posées trois couronnes .

-Étienne est représenté tenant les évangiles sur lesquels sont parfois figurées quelques pierres en équilibre évoquant sa lapidation .

-Eusèbe est assis sous un arbre, un livre ouvert sur les genoux

-Dorothée est assis à son bureau .

-Geneviève tient un livre qu’elle lit à la lueur d’une chandelle que le diable cherche à éteindre.

-Germain l’Auxerrois est représenté en évèque tenant un livre .

-Grégoire le grand écrit sous la dictée de l’esprit saint .

-Ignace de Loyola , la tête nimbée de gloire , lit assis à une table .

-Isaïe tient un phylactère * ou un livre .

-Jacques le Majeur tient parfois un rouleau * à la main .

-Janvier tient un livre sur lequel sont posées deux ampoules contenant son sang réputé miraculeux .

-Jean écrit l’évangile ,un aigle * , ailes déployées, lui servant de pupitre *

-Jean-Baptiste présente un livre sur lequel est posé le symbole de l’agneau .

-Jean Chrysostome, peu représenté , est figuré offrant des homélies à l’empereur Botoniate.

-Jean Porte Latine avait sa statue dans toutes les imprimeries .

- Jean Climaque dit que “ ...la lecture des livres sacrés n’est pas peu utile pour éclairer notre esprit ...”

- Jean d’ Égypte lit un livre dans une grotte.

-Jérémie tient un livre à la main .

-Jérôme habillé en cardinal traduit la bible ,un crâne posé sur le livre qu’il tient et une colombe lui soufflant la parole divine à l’oreille .

-Laurent va au supplice l’évangile à la main .

-Luc est toujours représenté lisant ou écrivant son évangile .

-Lucie porte parfois un livre sur lequel est posé un plateau portant deux yeux .

-Marc est représenté soit écrivant l’évangile accompagné d’un lion,tenant parfois lui-même un livre entre ses griffes , ou d’une figure féminine soit recueillant par écrit les prêches de Saint Pierre soit dans une bibliothèque de lettré avec sur un pupitre un livre sur lequel est écrit “ Commencement de l’évangile de Jésu-Christ ....”

-Mathieu écrit , assis à un pupitre.

-Moïse tient un livre sous le bras .

-Nicolas tient un livre ouvert sur lequel sont posées trois boules .

-Odile porte le livre de la règle bénédictine sur lequel ,comme pour Lucie , sont posés deux yeux.

-Philippe tient un livre et , parfois des pains .

-Pierre tient un rouleau de parchemin ou le livre de la nouvelle loi .

- Pynufe lit dans un jardin .

-Rémi représenté en évèque tient un livre et la sainte ampoule .

-La reine de Saba tient un rouleau de papyrus.

-Valentin tient un livre avec , parfois , un enfant épileptique à ses pieds .

-Willibrord représenté en évêque tient un livre .

-Wiborade qui tient les livres de son couvent sauvés du pillage par les hongrois en 926

-Yves de Tréguier figuré en avocat tient une sacoche contenant une bible et des rôles de procés . etc ...etc ...

Bien que ce ne soit pas une constante il faut aussi noter un certain nombre de représentations de la vierge Marie tenant un livre :Bellini , Boticelli , Le Titien l’ont ainsi représentée...

6)De trés nombreuses corporations de “ Gens du livre “ ont leur saint patron * (Voir à ce mot )

7)Parmi les gens de lettres reconnus comme saints François de Sales , canonisé en 1661,a longtemps été seul , il vient d’être rejoint par le père de Foucault canonisé en 2005...

8)Les typographes évoquaient ironiquement quelques saints imaginaires

-” Saint Lundi “ pour les typographes qui ayant pris une “ Barbe * “ le Dimanche se trouvaient incapables d’aller travailler le Lundi et prétendaient ainsi honorer ce saint imaginaire ..

-”Saint Plein “ pour avoir des compositions faciles à éxécuter , avec des lignes pleines *.et des caractères uniformes .

9)On pourrait penser que, hormis les saints patrons * des diverses sortes de “ Gens du livre “, les saints “généralistes “ n’ont rien à voir avec la “ chose écrite “ ....certains auteurs se sont cependant plaints de leur abondance comme , par exemple lorsque Lalanne dans ses “ Curiosités bibliographiques “ se plaignant du trop grand nombre de jours de fermeture des bibliothèques italiennes écrit : “ Cet usage , qui fait le désespoir des voyageurs et des érudits , est consacré dans toutes les villes d’ Italie qui ont continuellement à fêter quelque saint ou sainte de leur connaissance . “

10) Il existe au Québec un papier “ Saint Gilles “ fabriqué par la papeterie Saint Gilles à Saint Joseph de la Rive

11)Outre les livres évoqués plus haut (voir :5) les saints ont été associés de façon constante à des animaux si bien que l’on peut parler d’un véritable « Bestiaire* des saints «.

Le recensement de ces animaux sort du cadre de cet ouvrage et l’on pourra à ce propos se reporter au livre : « Reconnaître les saints-Symboles et attributs « de B.des Graviers & T.Jacomet

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens