Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:43

DIAGONALE                                                                                   

              1)La méthode dite “ De la diagonale “ est destinée à équilibrer les marges * lors de l’imposition * d’un ouvrage .

              C’est Marius Audin qui fut le promoteur de cette méthode consistant à 

              déterminer les marges extérieures (grand fond * ) et de pied à partir des marges* intérieures(petit fond * ) et de tête par parallélisme de leurs diagonales .

              2)L’expression “ Lire en diagonale  “ signifie  “ lire très vite et partiellement.”  

              Cette lecture, parfois nommée “ Lecture nonchalante  *  “  est en général très imparfaite mais certains lecteurs doués et entraînés aux méthodes de lecture rapide arrivent toutefois à saisir l’essentiel du texte ...

              Phillipe Labro cite dans « On a tiré sur le président «(p191)le cas de   John Fitzgerald Kennedy  dont la rapidité de lecture donna naissance au terme « Kennedy-Reading « : « Il lisait  “ en diagonale* “, on appela ça  le “Kennedy reading “ «

 

 

              Contraint à cet expédient par manque de temps ou d’intérêt aucun lecteur n’échappe à un moment ou un autre à la lecture en diagonale ... ne serais-ce que pour pouvoir sauvegarder les apparences auprès de « l’ami « qui vous a prêté « à l’insu de votre plein gré «   un livre non désiré ….

Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:30

TAUX                                                                                                                                  

              Le domaine de l’écrit n’échappe pas aux manieurs de chiffres et  chaque intervenant à ses différents taux:

              -Taux des taxes diverses pour le comptable .

              -Taux des blancs* par rapport au texte pour l’imprimeur .

              -Taux de compréhension-mémoire utilisé par le chercheur pour  apprécier la qualité d’une lecture.

              -Taux d’invendus du libraire

              -Taux de satisfaction des lecteurs  Etc...etc ...

 

Et , bien que je ne m'intéresse guère à ces chiffres ,Overblog me  signale obligeamment  les taux de lecture de ce blog qui  pour 39668 visites depuis sa création s'établissent à 1,295 pages par visiteur 

Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:28

TAUTOLOGIE

              Répétition ,dans un même texte, d’une idée sous des formes différentes .

              Elle ne doit pas être confondue avec la “ Battologie *   “ qui est la répétition d’une même phrase .

              Dans certaines langues ,l’espagnol par exemple ,  la tautologie est “culturelle “ et donc fréquente .

              On peut rencontrer l’ancienne appellation « Taftologie «

 

« Le sophiste trompe ou par des choses fausses, ou par des paradoxes, ou par le solécisme, ou par la tautologie « (Diderot in article « Péripatéticienne « de l’encyclopédie )

 

Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:22

TAUROMACHIE                                                                                                                         

              La tauromachie et la corrida ont fait couler beaucoup d’encre et suscité nombre d’ouvrages techniques , documentaires , de fiction,journalistiques  ou ...de polémique émanant de ses adversaires ...plus de 1500 pour la seule langue française et sans doute infiniment plus en espagnol …

              Elle a son langage propre comportant de très nombreux mots espagnols  et les compte-rendus la concernant sont rédigés dans un style très reconnaissable faisant facilement appel à l’hyperbole et au superlatif.

              Le langage des aficionados ne comporte que très peu de mots concernant directement la “ Chose écrite “ et , dans le dictionnaire de Roger Dumont  “ Les mots de l’arène “ on n’en trouve guère que deux : “ Apuntes *   “ et “ Escalafon *  ” (Voir ci-dessous  )

 

              Parmi les œuvres littéraires ayant pris pour toile de fond la tauromachie on peut citer “ Le soleil se lève aussi   “ (1926    ) et  “ Mort dans l’après-midi  “ (1932   )   d’ Ernest Hémingway   , “Sang et lumière “ de Joseph Peyré ( 1935), “ La corrida du premier Mai “ de Jean Cocteau ( 1957) ,les nombreux ouvrages de Jean Marie Magnan etc ...

              Mais elle apparaît de façon plus discrète dans l’œuvre de nombreux autres écrivains tels qu’Alexandre Dumas  qui qualifie Montès de « César de la tauromachie » ou  Théophile Gautier qui parlant du même écrit de  ses estocades qu’elles sont  « étincelantes,rapides comme la foudre et la pensée « et l’on connaît de nombreuses amitiés entre matadors et écrivains telles que : Garcia Lorca-Sanchez Mejias,Montherlant-Belmonte,Bergamin-Joselito,Hemingway-Ordoñez,Cocteau-Curro Romero & Le Cordobès…

 

 

APUNTES

              Dans le langage de la tauromachie * les “apuntes “  sont les notes que prennent les chroniqueurs durant la corrida  en vue de la rédaction de leur compte*-rendu .

 

 

ESCALAFÓN

            Dans le langage de la tauromachie  l’ “ escalafón  “ est  une  liste de classement des toreros tenant surtout compte du nombre de corridas auxquelles ils ont participé .

Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:15

TAUPE                                                                                                       

                       Dans les anciens  annuaires des fournisseurs de  l’imprimerie  sont mentionnés des fournisseurs de peau de taupe...

                       Il semble que cette appellation doive être prise au sens figuré et qu’elle désigne  la moleskine* par traduction littérale de l’anglais « Mole skin ».

 Par extension, l’appellation « Peau de taupe « a servi à désigner des livres et , tout particulièrement des carnets* recouverts de moleskine parfois d’ailleurs baptisés du nom de leur matière de couverture .( * : Voir à ces mots )

              L’emploi du mot avec ce sens tend à se faire rare mais on en trouve encore quelques exemples récents : » Le cercueil de bois [de Lee Harvey Oswald ...] était recouvert de taupe –les Américains  appellent ça de la “Mole Skin“ « (Philippe Labro in « On a tiré sur le président «2013- -p121)

  

 

                         

Repost 0
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 08:20

SAUVAGE                                                                          

                                    

                                   1)Le mot est parfois employé pour désigner des écrits publiés en dehors de toutes les règles ou de façon clandestine* (comme , par exemple  le “Samizdat*”) ( * : Voir ci-dessous  )

                   Il peut aussi désigner l’action d’introduire frauduleusement des écrits interdits dans un pays ou une institution.

               2)Dans le langage de la papeterie à l’ancienne on disait que la pâte était « sauvage « lorsque , par suite d’un mauvais raffinage * les fibres s’aggloméraient en provoquant « Matous * , chataignes*,boutons *, andouilles * ou  pastilles *  

 

                   3)Le thème de « L’homme sauvage «   a été souvent représenté dans l’iconographie des  manuscrits anciens , en héraldique * , sur des monnaies*  et médailles * sous les formes très diverses  de géant , satyre, faune , silène, être hybride mi-animal mi-homme ,troll, lutin etc ….la bible elle-même évoque des « Sa’irim » ou « Hirsutes « ..

            À l’époque moderne les spéculations sur l’existence supposée d’hommes sauvages tels les « Yéti », « Barmanou », « Big Foot « , »Sasquatch »,etc …ou de leurs homologues féminins  tels que « Lamia « ou « Holzmoia « ont donné lieu à nombre de publications allant de l’étude scientifique sérieuse aux plus délirantes  suppositions ….

 

 

SAMIZDAT                                            

 

                   Système qui ,dans l’ex URSS,assurait  la recopie manuelle (ou l’édition avec des moyens de fortune) d’œuvres littéraires censurées ou refusées par le système officiel ( “ Gozisdat  “ ou « Glavlit * » )   pour en assurer la diffusion clandestine; le mot désigne aussi les œuvres ainsi produites.        

                   Il semble que ce soit en Lituanie que le nombre de ces ouvrages ait été le plus important et l’écrivain le plus lu sous cette forme fut Soljénitsyne .

                   Ces livres , en nombre restreints ,  la plupart du temps prêtés au lecteur pour une période très courte et  très souvent lus la nuit , méritent encore plus que d’autres l’appellation de “ Livre de chevet  *  “ 

                   Le mot est employé avec un sens plus large pour désigner un écrit  ,n’ayant pas reçu l’approbation de la hiérarchie de l’auteur, mais publié  tout de même à titre personnel par celui-ci :par exemple enseignant ,militaire,religieux etc..publiant un ouvrage  non approuvé par leurs autorités de tutelle...

                   C’est pour lutter contre ces écrits “ sauvages “ que le gouvernement Roumain de Ceaucescu  avait soumis les machines * à écrire à déclaration ...

                   Le “ samizdat “ a parfois été qualifié de “ Littérature de catacombes

Repost 0
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 08:14

GALOPIN                                                                                     

              1)Il semble qu’au XIII° siècle  le mot ait  désigné un messager se déplaçant à cheval

              2)Dans les anciens ateliers des métiers du livre  (reliure , typographie , papeterie etc ...) ce mot désignait un apprenti voué à des tâches multiples impliquant de fréquents déplacements .

              On disait aussi “ Arpète  *  “, « Saute*- Ruisseau » , »Coureur* «, “ Grouillot  *  “  ou , dans l'argot lyonnais : " Commilion "  

              Il est difficile de dire s’il faut voir une relation entre ce sens  et la connotation plutôt péjorative prise par le mot de nos jours …

Repost 0
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 08:12

GALE                                                                                                          

  1)Noix de gale:Excroissance parasitaire de certains végétaux (chêne ...) qui fut longtemps utilisée pour la confection des encres en mélangeant les gales avec du vitriol,de la gomme arabique et de l’essence de térébenthine.

              On en distinguait de nombreuses  variétés et qualités , gales d’ Alep, Bassorah, Trébizonde,Morée, Smyrne,Istrie ,Piémont, Hongrie, Corniculée,en artichaut, bleues,vertes,noires,blanches ,marmorine ,  les plus prisées,car plus riches en acide gallotannique , étant celles  contenant encore la larve leur ayant donné naissance 

               Mélangée à des oxydes de fer  elle servait à la confection des encres ferro-galliques*.

              On peut rencontrer l’appellation d’origine turque « Yerbi «

              Bien qu’encore fort courante , la noix de gale n’est plus guère utilisée…

              2)En lithographie : défaut d’encrage produisant une mauvaise application de la couleur et un aspect laineux qui explique l’emploi de ce mot normalement réservé à la désignation d’une inégalité sur une étoffe.

Repost 0
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 07:49

GALAXIE                                                                                                                

                                   Le penseur Canadien Mac Luhan a qualifié la sphère de l’écrit de “ Galaxie Gutenberg “ ...il voulait ,par cette expression , désigner l’ensemble du domaine très complexe que  la “ Chose écrite “ et , plus particulièrement  “ la chose imprimée  “ à créé autour d’elle ..

                                   Cette expression est passée dans le domaine courant et est  très souvent reprise sans faire expressément  référence à l’ œuvre de Mac Luhan ...

                                   Dans le même ordre d’idées il a parlé de “ Galaxie Marconi  “ pour désigner le domaine tout aussi complexe de l’audio-visuel .

Repost 0
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 18:03

 SCÉNARIO    (II)                                                                                         

                   Texte résumant de façon concise l’action d’un film  ou d’une pièce de théâtre...le scénario (au pluriel :”Scenarii) est analogue à l’Argument*  au Synopsis* au Script*, à la Délinéation*, au “ Découpage  *  “...il est écrit par le scénariste* ;

 

                   Contrairement à ce que l’on pourrait penser le  scénario et le roman présentent de grandes différences et , particulièrement l’adaptation *,qui consiste à  passer du roman au cinéma  suppose une bonne connaissance du milieu cinématographique , de ses contraintes et de ses usages…l’action inverse, la novélisation , présente moins de contraintes …..

 

                   Les scénarios originaux ,surtout s’ils portent des annotations et des corrections manuscrites de l’auteur, sont devenus des objets de collection recherchés des bibliophiles au même titre que les manuscrits littéraires .

 

                   Le mot est employé de façon plus générale pour désigner les différentes hypothèses envisageables dans l’évolution d’une situation et  le « Principe de précaution « si cher à notre époque conduit souvent à l’étude de tous les scénarios possibles …en générant une quantité astronomique d’écrits …. !

Repost 0

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens