Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 07:49

 

 DÉCOUVERT                                                                                                                                                  

                                                                       1)À certaines époques les gravures anciennes présentant des personnages dénudés ont été jugées indécentes et les parties exposées des corps “habillées” en surimpression de la gravure originale....lorsque l’on rencontre les deux versions de ces gravures,la version expurgée est dite à « L’état couvert * «  la version originale étant  à “L’état découvert et étant  naturellement la plus recherchée puisque la seule  entièrement authentique.

 

                                                                La coquille * Saint Jacques ayant souvent été utilisée pour effectuer ce masquage on rencontre parfois la mention “ Avant la coquille   ou «  Sans la coquille «

 

                                                             Cette mention ne devrait normalement être employée que lorsqu’il a existé les deux états mais on la rencontre parfois comme synonyme de “ Libre “ ou “ Osé “ pour désigner une gravure érotique qui , par ailleurs , n’a pas eu  d’état “ couvert “ ....

                               

                                                             Certaines éditions chrétiennes anciennes réalisées dans des pays musulmans ont   subi des suppressions de personnages en raison de l’interdiction islamique de représentation des êtres vivants ….

 

                                                                 2)La mention « Coiffe découverte « parfois rencontrée est  un euphémisme synonyme de «  Coiffe arrachée ou abîmée « et désigne le défaut classique affectant  principalement les coiffes de tête lorsqu’elles sont utilisées  pour extraire les livres des rayons d’une bibliothèque

 

                                               

 DÉCOUVERTE                                                                                                                                                                       

                                                                        La découverte d’un livre depuis longtemps recherché est un plaisir intense ,tout  comme l’est la découverte fortuite d’un livre inconnu répondant à l’une de nos préoccupations..

 

                                                             C’est en ce sens que le libre accès aux rayons d’une bibliothèque ou d’un bouquiniste est essentiel …

 

                                                             Umberto Eco écrit à ce propos dans «  De Bibliotheca « (1986): «  …la fonction essentielle de la bibliothèque …c’est de découvrir des livres dont on ne soupçonnait pas l’existence  et dont on découvre qu’ils sont pour nous de la plus grande importance . »

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens