Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 07:26

BIBLIOCAPELLE (ou CAPÈLE)              

                                                      Son géniteur grec “ Kapeleion “ signifiant “Petit commerce “ l’avait d’abord destiné à désigner un bouquiniste ou un brocanteur spécialisé dans le livre mais , assez vite ,il est devenu  péjoratif en désignant un genre particulier d’amateurs de livres qui,dans un but lucratif, achètent des livres pour en réutiliser les reliures ou les images .

 

                                                      Ce genre d’amateur peut aussi être désintéréssé:il s’agit alors de “biblioclastes*” , bibliochroses*” ou” bibliolythes* qui détruisent les livres pour des motifs divers:récupération des gravures (Henri de Valois fut de ceux-là...),découpage de passages traitant d’un sujet particulier,récupération d’ “ex-libris*”, lutte contre des idées jugées subversives ...etc...

 

                                                      Ils peuvent aussi obéir à des pulsions liées à  leur perception de la chose écrite et que seul un psychanalyste pourrait sans doute élucider :on a vu des cas de personnes qui ,dégoûtées des livres dans leur enfance par une fréquentation forcée et trop austère,prenaient ainsi une revanche inconsciente..

 

                                                             Dans le même ordre de motivations on peut citer le cas de l’épouse du prince fatimide Mahmud al-Dawla ibn Ftik qui , à sa mort , jeta dans l’eau la totalité des  livres qui , à son goût,l’avaient privée de la présence et des attentions de son mari ou le ministère de la guerre rachetant pour les détruire les exemplaires de “ l’expédition de Chine  “ du comte d’ Hérisson pour tenter de faire disparaitre le souvenir du sac du palais d’été.

 

                                                              Si les livres ainsi détruits disparaissent à jamais , ils donnent parfois naissance à de nouveaux ouvrages comme , par exemple les recueils d’ex * -libris , de monogrammes * ou de chiffres * dont certains ont été établis avec beaucoup de soin et constituent d’intéressants documents de référence parfois désignés par la mention “ Recueils factices  *   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens