Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 09:29

DAGUERRÉOTYPE ( parfois DAGUERROTYPE )  

 

                                   Procédé développé par Louis-Jacques-Mandé DAGUERRE et NIEPCE à partir de  1829 ,ayant précédé la photographie,et permettant de fixer sur une plaque de cuivre  enduite de sels d’argent une image positive directe    à l’aide d’une chambre noire.

                                   Parfois appelés “ Mirror image “ les daguerréotypes  doivent être observés sous un  angle  de vision précis , les autres points de vue ne renvoyant que l’ image d’un miroir ou un négatif.

              Les daguerréotypes ont parfois servi à illustrer des livres (dont certains “ Curiosa *  “ ),très recherchés  et par la force des choses forts rares le procédé ne permettant que des tirages non reproductibles : on peut citer en exemple un recueil des œuvres de Shakespeare publié  à Londres en 1850 par J.O.Halliwell(John Tallis ed .) illustré de gravures représentant les personnages et sur lesquelles on à greffé les portraits daguerréotypes des acteurs ayant joué le rôle 

 

           Le mot a,par ailleurs , été  utilisé au figuré  pour désigner une image littéraire méticuleusement précise.

 

                                   Le mot a été consacré  le 3 Juillet 1839 par François Arago ( certains disent par le docteur Donné …) qui l’aurait employé dans son rapport de présentation aux députés  et l’orthographe “ Daguerrotype  “ utilisée ar Jules Michelet  à  la même époque eut  cours durant quelques temps....

                                   Le verbe “ Daguerréotyper “ peut se rencontrer  pour désigner l’action de faire une observation  pointilleuse : Larousse , dans sa préface du “Nouveau dictionnaire ...”dit que “ ...c’est au lexicographe à observer ...et à daguerréotyper ...cette physionomie (des mots ...) au moment ou il écrit ....”

                                   Les collectionneurs de ces documents sont des “ Daguerréophilistes  “ et ceux qui manifestent un engouement exagéré sont dits : "Dagurréomanes " ou " Daguérréotypomanes " (voir ci-dessous )

 

                                   On rencontre parfois l’appellation “ Images Daguerriennes 

 

                                   Les Daguerréotypes dits “ Pleine Plaque  “ ont un format de 16,5 x 21,5 cms et les “ Daguerréotypes sur papier  “ sont en réalité des “Calotypes *  “ 

                                   Dans son livre “ Quand j’étais photographe  “ (1900) Nadar préconisait pour ces clichés l’appellation de “ Niepcetype  “ qui n’a pas prévalu ...

                                   Un lieu commun relevé par  Flaubert , dans son “ Dictionnaire des idées reçues   “ disait : “ Le daguerréotype remplacera la peinture ...” 

 

DAGUERRÉOTYPOMANIE    

                                                                                

              L’engouement pour les découvertes de Daguerre fut tel que l’on put ,un moment , parler de “ daguerréeotypomanie “ , travers qui fut d’ailleurs brocardé par les humoristes comme en témoigne un dessin de Maurisset  ( 1840 ) ainsi intitulé et dans lequel apparaissent  les néologismes “ Daguerréotypolâtre” et “ Daguerréotypien “

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens