Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 08:58

TRAIT D’UNION                                                                            

              Signe graphique en forme de tiret  * court ( “  -  “ )   (qui fut aussi appelé “ Trait-à-union  “, »Hyphen * «  et «  Moins * « ) utilisé pour joindre les éléments de certains mots composés ou entre des mots occupant une position grammaticale particulière : “ Celui- ci “ , “ Lui-même  “,  “ Dit-il “,  “ Allons-y ‘” par exemple ....

              Son usage a suscité une foule de règles et de normes  et de Maurice Grévisse qui y consacre 8 pages de son “Bon usage de la grammaire française  “ à A.Sève & J. Perrot  qui le commentent en 4 pages dans leur “Ortho  ”en passant par le “ code *  typographique “et autres “ Difficultés de la langue francaise  “  “  les auteurs ont été nombreux à se pencher sur son usage ...et pas toujours d’accord  car aux cas classiques ne suscitant pas de polémique  s’ajoutent une foule d’exceptions qui , particulièrement pour les noms de lieux , de rues ou de saints sont loin de faire l’unanimité !

              Même les dictionnaires présentent à son propos de notables différences  et le dictionnaire de l’académie est lui même assez imprécis en la matière  ...les mots composés  comportant un trait d’union sont en général reconnus comme entrée au premier mot qui les compose , ceux n’en comportant pas (pomme de terre …) ne l’étant pas….mais un même mot peut se trouver écrit avec un trait d’union dans tel dictionnaire et sans dans tel autre

              Les expressions lexicales stéréotypées comportant des traits d’union  ne font généralement pas l’objet d’entrée particulière mais peuvent être notées à des endroits différents   : « Soupe-au-lait  « par exemple peut se trouver à « Soupe * «  ,à «  Lait * «  ou aux deux selon les ouvrages …

              L’ancêtre du trait d’union était l’ “ Accent Hypsien  *  “  et les typographes * le nomment couramment “ Division * “ .

              Dans les publications actuelles le trait d’union est utilisé pour ses fonctions propres mais aussi en lieu et place du “ Tiret  *  “ (Voir à ce mot )

              Lors de l’épellation des textes en vue de leur correction * les typographes employaient l’ abréviation  “ Div * “ pour le  désigner   

 TRAITÉ                                                                   498-514n°176p111-1033-1167p12

              1)Ouvrage,souvent didactique*, entièrement consacré à une science* ou à une matière.

              Les traités sont innombrables  et, depuis des siècles ,  nombre d’entr’eux  ont pris ce mot comme titre : “ Traité de l’amour de dieu “ de François de Salles ( 1616),”Traité du sublime  “ de Longin (1674)”Traité de l’éducation des enfants “ de Crouzas ( 1722) “Traité de Narcisse  “ de Gide ( 1892) “Petit traité des grandes vertus  “ de Comte-Sponville ( 1995) etc ...etc ...

              2)Document écrit contenant un accord entre deux parties  et ,dans la plupart des cas, établi après un différend...certains de ces documents étaient conçus de manière à ce que chaque partie en  ait  un exemplaire:c’était le cas des Indentures*.

              La forme matérielle du traité est,le plus souvent très soignée :papier , parchemin,écriture ou typographie de qualité,protection par un étui ou une  layette* décorés,pages encadrées , tranches dorées nombreux sceaux(souvent à queue*) et,parfois médailles....

              Les traités figurent parmi les documents anciens les mieux conservés et,certains d’entr’eux présentent une originalité certaine comme ce traité établi entre la France et le Laos en 1895  qui comportait un sceau d’or pur pesant 5 kilos...

              Parmi les plus anciens connus figurent le traité entre le roi Hittite  Hattousil IIIet Ramsés II  conclu en l’an XXI du règne de ce pharaon (rédigé sur une lame d’argent * aujourd’hui perdue ) et le traité conclu entre le peuple juif et le peuple romain en 185 dont le texte est reproduit dans la bible*  au chapitre VIII des Maccabés ( V. 23 & 28 )

              Il a existé par le passé diverses formes de traités comme les  “ Traités -contrats  “ ou les “ Traités- lois  “

              Les Chinois ont qualifiés de “ Traités inégaux  “  les traités qui leur furent imposés par l’Occident au XIX° siècle .

 

                Et, l'une des vies antérieures de Titivillus  ayant été consacrée à l'aéronautique, on voudra bien lui pardonner la digression  consistant à rappeler la mémoire  de ce bel avion que fut le " Dewoitine D 33 " baptisé " Trait  d'union "  qui s'écrasa   en Russie à Oufa le 12 Septembre 1931  au cours du raid Le Bourget/ Tokyo  en tuant le pilote  Le Brix et le mécanicien  Mesmin et en laissant la vie sauve à Marcel Doret ....

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens