Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 08:18

SCRIPTA                                                                                                                                   

                   1)Manière d’écrire,comportant des traits particuliers propre à une région ou à un groupe de personnes .et qui la font reconnaître.

 

                   2)L’adage “ Verba volant , scripta manent “ ( “ Les paroles s’envolent , les écrits restent . “ ) est devenu un lieu commun universel

                   Paul Otlet ,l’un des fondateurs de la bibliologie  propose pour sa part un adage plus complet :

                   “Verba divagantur                                         La parole peut divaguer

                   Scripta concentrant                                        L’écrit concentre la pensée

                   Constructiones coordinant                    Les constructions la  coordonnent 

                   .Mecanica logicant “                              La mécanique lui impose sa logique

 

                   A noter que cette formule a subi au cours du temps une inversion complète de sens car , à l’origine  elle voulait souligner le fait que la parole se diffusait bien plus vite que l’écrit qui n’était accessible qu’à quelques érudits …

 

                   3) La locution «  Scripta continua «  est synonyme de «  Scriptio* continua «  (Voirci-dessous )

 

 

SCRIPTIO                                                                                       

                   1)La “ Scriptio Plena  est l’emploi de lettres, appellées “ Matres * lectionnis  “  pour indiquer les voyelles dans les langues qui n’en comportent pas .

                   Cet usage a précédé l’emploi des signes “ Diacritiques  *  “ et sa datation  est sujette à controverses .

                   2)On nomme “ Scriptio continua  “ l’écriture d’un texte ne laissant aucun espace entre les mots...ce mode d’écriture fut très pratiqué dans les manuscrits du moyen-âge  sans doute par souci d’économie du parchemin qui coûtait cher mais certains, comme Bernard Fripiat  dans «  Au commencement était le verbe «  ,  pensent que  le désir de lever le moins souvent possible la plume  pour laisser des espaces ou inscrire des accents ne fut pas absent car les «  levers de plume «  occasionnaient souvent des  taches * et des pâtés * ….les espaces correspondraient alors aux intervalles de rechargement de la plume en encre ..

                   La lecture de ces textes étant peu aisée  , c’est une des causes  de la pratique de la lecture à haute voix.

  

                     La «  Scripta continua «   a un équivalent moderne qui est l’écriture “ Au kilomètre * “  (voir ci-dessous )

 

ÉCRITURE AU KILOMÈTRE :

 En matière de saisie dactylographique ou informatique on  parle parfois de «  Saisie en bande *ou  au kilomètre «pour indiquer une saisie ne se souciant pas de la mise en page (espaces, marges, retraits etc ...) la mise en forme étant réalisée ultérieurement de façon automatique .

              On peut rencontrer pour la désigner l’anglicisme très explicite «  Idiot* type «  ….

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens