Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 10:03

REDONDANCE                                                                                                                       

              Caractéristique d’un texte qui comporte la répétition de certaines notions soit par souci d’en souligner l’importance , soit par défaut de style du rédacteur qui sera alors caractérisé d’ »Ampoulé * «  ,  «  Bling-Bling* «  , «  Kitsch* «  ou de l’obsolète «  Riollé*-Piollé « ( Voir ci-dessous )

              La redondance est inévitable dans certains types d’ouvrages : c’est le cas des encyclopédies dans lesquelles  les nécessaires renvois * amènent  à des répétitions pour en assurer la facilité de consultation à partir d’entrées diverses .

              Le lexicographe doit dans ce cas assurer un subtil équilibre entre le souci d’économie et celui de rendre l’ouvrage agréable à consulter ...et résister à la tentation de gonfler son ouvrage en multipliant artificiellement les entrées ...!

              Certaines écritures anciennes présentent de nettes redondances , c’est le cas , par exemple, des hiéroglyphes égyptiens qui comportaient plusieurs signes différents pour représenter un même objet.

              L’existence de ces redondances a parfois conduit ,dans certaines écritures  , à des condensations ou des abréviations simplificatrices qui les rendent difficilement compréhensibles ( Dans le Slavon * par exemple ...)

              On nomme «  Caractère de redondance « ou « LRC » (« Longitudinal redonding check »)  un ou des  caractères non significatifs ajoutés à un message pour tester  la qualité de sa transmission et détecter les erreurs .

 

 

RIOLÉ-PIOLÉ                                                                                                                    

              Ce mot  disparu qui    désignait une chose aux  couleurs bigarrées et mal assorties  peut se rencontrer (bien rarement cependant ...) appliqué à des illustrations ou à certaines reliures comme celles d’ éditions récentes tentant d’imiter avec outrance les cartonnages polychromes du siècle dernier .

              On disait : “Riolé piolé comme la chandelle * des rois” par comparaison avec les chandelles bigarrées* que l’on brûlait la veille de la fête religieuse des rois.

              Le mot est parfois rencontré  pour qualifier un style ou une œuvre jugés trop voyants ou comportant de nombreuses redondances 

              “Vous m’avez dict ce  langage que j’appelle langage bigarré,langage riolé,piolé,estre le vrai langage courtisan...”(Estienne in “ Dialogues  “ [1578 ] )

 

            

 

              Un synonyme tout aussi peu usité est : “ Billebarré * “ et , plus courants “ Kitsch  * “   “Clinquant  * “ , “ Bariolé  *  “ et “ Coruscant * « 

 

              Le mot « Piolé «  est parfois employé seul…“ comme dans l'exemple suivant :  

 “Ce sont des vers limez,polis,piolez et élaborez “ ( Cholières  in “ 8° matinée “ [1611] ) 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens