Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 08:44

INCOMPLET                                                                                              

                                   1)Un ouvrage est dit incomplet lorsque:

                        -Il n’est constitué que d’un seul volume mais que lui manquent des éléments (gravures , pages etc ...)

                        -Comprenant plusieurs volumes un ou plusieurs de ceux-cis sont absents ...on peut le “ Réassortir  *  ” si l’on trouve des livres à la présentation identique ou le “ Réappareiller  *  “ si ,et c’est le cas général, on n’en trouve que dans une présentation différente..(ses divers tomes* seront alors “ Dépareillés *  “ ...)

              Il est très difficile  de réassortir une série d’ouvrages anciens car , livrés en feuilles aux libraires ,les livres étaient reliés à l’initiative de ceux-cis ou de leurs propriétaires et il y avait donc autant de types de reliures que de  possesseurs  .

              Certains bouquinistes qui s’étaient autrefois spécialisés dans les “ incomplets “ furent appelés “ Libraires de complétage *  “ (Voir ci-dessous )  : ils réunissaient patiemment les tomes d’une même édition en reliures disparates et faisaient exécuter pour l’ensemble une reliure uniforme lorsque la série était enfin complète ...à présent , seuls quelques amateurs se livrent encore à cette pratique ...

              Les causes faisant qu’un ouvrage est incomplet sont multiples : négligence,déménagements * ,prêt *...et aussi...héritages* et successions * car il est arrivé de voir des héritiers incultes se partager les divers tomes d’un dictionnaire ou d’une encyclopédie ...

              Il faut dans ce domaine accorder une mention spéciale à la révolution française qui , lors des tris succédant aux confiscations ne se montra pas toujours très rigoureuse et dépeça  nombre d’ouvrages 

              Certains ouvrages sont cependant “ incomplets de naissance”  lorsque , prévus en plusieurs tomes , la parution a été interrompue pour des causes diverses ...l’ensemble constitué par les volumes effectivement  parus est alors considéré comme un ouvrage complet  mais cela suppose une bonne connaissance de l’historique de l’ouvrage et nombre d’ouvrages restent considérés comme incomplets faute de savoir que la suite projetée n’a jamais été publiée ...

              Ces ouvrages annoncés  mais non publiés sont parfois désignés par le mot " PTYX *"(Voir à ce mot :*) qui aussi bien  dans ce cas que pour ses autres sens demeure plutôt énigmatique....TOUTES PRÉCISIONS CONCERNANT LES DIVERS SENS DU MOT " PTYX " SERAIENT LES BIENVENUES !!

              Umberto Eco cite à ce propos (in « N’espérez pas vous débarasser des livres « 2009) le cas de Gerbert d’ Aurillac qui , ayant échangé une copie de la »Pharsale «  de Lucain contre une sphère armillaire de cuir  fut fort déçu de constater l’absence des deux derniers chants et , ignorant qu’ils n’avaient jamais été écrits n’envoya que la moitié de la sphère promise …

              Les cas de ce genres sont nombreux ...pour n’en citer que deux , mentionnons “ L’architecture “ (1567) de Philibert Delorme  et “ Histoire civile ou consulaire de la ville de Lyon ....” de Menestrier ( 1696) dont seul les premiers tomes furent édités           

              On peut citer comme exemple de ce cas l’”Histoire de l’armée allemande “ de Benoist Mechin parue de 1964 à 1966 et   qui, prévue initialement  pour couvrir la période 1918-1946 ,s’est arrêtée au sixième volume à la date de 1939 laissant à penser que les derniers  tomes sont manquants..

              Le mot “ Inachevé * “ serait peut-être plus adéquat dans ce cas ...

              Certains autres ouvrages réunissant plusieurs tomes sous une même reliure (6 tomes* en 3 volumes* par exemple ..) exigent un collationnement minutieux  pour s’assurer de leur intégrité et , surtout lorsqu’ils existe d’autres éditions en nombre de volumes supérieur , sont parfois considérés comme incomplets faute d’un examen attentif .

              On peut d’ailleurs remarquer  que , au moins pour les ouvrages modernes , les séries incomplètes sont d’autant plus difficiles à compléter que les numéros de tomes manquants sont élevés ...les tomes 1 sont en effet plus achetés que les tomes 2 qui le sont plus que les tomes 3 etc ....sans parler des «  Suppléments * » éventuels (notamment des dictionnaires )qui , eux,  sont rarement acquis …

              Un ouvrage ainsi orphelin de ses frères est parfois lui-même appellé “incomplet   “

              Il va sans dire qu’un ouvrage “Réappareillé  ” ,complet pour le texte mais comportant des volumes aux présentations disparates voit sa valeur considérablement diminuée ...

 

                                   2)Concernant les collections de livres ou les bibliothèques  réunies sur un sujet donné l’incomplétude est la règle tant  il est difficile d’être certain d’avoir réuni tous les ouvrages traitant d’un même thème…on peut , à ce propos  citer Michel Melot qui dans « La sagesse de la bibliothèque «(2008)  écrit : « L’incomplétude est la seule sauvegarde de la bibliothèque «  

 

LIBRAIRIE DE COMPLÉTAGE 

                                               L’activité de complétage fut une spécialité de la librairie ancienne de la fin du XVIII° siècle au milieu du XIX°.

                                               La révolution ayant  provoqué un énorme brassage de livres , de nombreux exemplaires se trouvèrent désassortis et d’innombrables œuvres amputées d’un ou plusieurs de leurs tomes * devinrent des “ incomplets  *  “ ...il s’ensuivit l’apparition de librairies spécialisées dans la recherche des exemplaires manquants et dans le réassortiment * des œuvres orphelines  dont l’une des plus célèbres  , qui fonctionna jusques vers 1860, fut la librairie Lécureux.

                                               Les séries reconstituées étaient soit vendues en l’état avec une  reliure disparate des divers tomes  soit reliées à neuf  de façon iniforme

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens