Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 11:53

 

GADGET                                                                                                      

                                   Le mot est employé dans la sphère du livre comme dans les autres domaines pour désigner un chose sans grande importance , peu utile ou répondant à une mode éphémère      (Molière aurait  dit “un brimborion  “ ...)          

                       Il peut désigner un écrit aussi bien  dans sa forme matérielle que dans sa teneur et dans les deux cas il est péjoratif :

                       -Dire d’un livre que c’est un “ Livre-Gadget “ n’est pas flatteur sauf dans le seul cas ou il s’agit d’une catégorie particulière de livre d’enfant ainsi nommée en raison du fait qu’il était accompagné d’un jouet...l’archétype de ce genre étant “ Pif-Gadget “ qui fit , dans les années 60/70  les délices de plusieurs générations d’enfants dont beaucoup  , aujourd’hui adultes , collectionnent ces livres  et constituent un sous-genre de “ Bédéphiles  *   “ ...( “ Pif-Gadgétophiles  “ ???)

 

                                   Il est à noter que , bien que la mémoire collective  fasse exclusivement référence à ce journal comme initiateur du genre , il avait eu de lointains ancêtres comme , parmi d’autres , « Le conseiller des enfants «  qui à partir de 1849 accompagnait chacune des ses livraisons  d’annexes ludiques ou instructives : le 1° numéro était ainsi accompagné d’une carte géographique de la France ,d’un jeu de « La gloire française «  , de douze caricatures à colorier, de douze feuilles de dessin et silhouettes  et d’un «  Bazar des récréations « mais l’on trouvait aussi dans les autres livraisons des découpages et des sujets à monter  …

 

                       Pour les uns (l’académie accrédite très prudemment cette origine )  l’appellation vient  d’ Amérique ou, la souscription lancée par Joseph Pulitzer pour la construction du socle de la statue de la liberté  s’essoufflant, une relance fut effectuée en Mars 1885 par le vente de répliques en bronze  de la statue fabriquées rue Chazelles à Paris sur les lieux mêmes de la fabrication de la vraie  par l’entreprise Gaget .

 

                       Ces répliques vendues 1$ le modèle 6 pouces et 5$ le modèle 10 pouces eurent un succès immédiat  et , baptisées du nom du constructeur prononcé à l’américaine ,devinrent des «  Gadgets « … mais , si l’on connaît une multitude de reproductions de la statue, on n’en connaît pas qui soit estampillées « Gaget »….

                         Il semble bien , par ailleurs  , que le succès de cette opération ait fait entrevoir à Gustave Eiffel , constructeur de l'armature interne de la statue de la liberté  , tout le bénéfice qu'il pourrait tirer d'une opération semblable concernant la Tour Eiffel.....

 

 

    

                             Le mot paraît avoir existé auparavant et d’autres lui trouvent une parenté  française avec le mot «  Gâchette « désignant de façon vague une très petite pièce mécanique qui  semble avoir été employé avec ce sens dans la marine à voiles du XIX° siècle . avant de se spécialiser dans la désignation d’une pièce d’arme ou de serrure ou , parfois et de façon péjorative , une personne jugée de peu d’importance .

                       D’autres encore invoquent une parenté avec les mots Rom «  Gadjo », « Gadji », «  Gadjou « désignant les non-Roms considérés avec mépris ou avec certaines des anciennes langues régionales  ,provençal, occitan, etc …

 

                      Dans le doute le mieux  est  d’adopter le point de vue de l’académie ….!

 

                                   On peut rencontrer pour désigner la chose tous les synonymes de «  Truc « , «  Bidule «   ou «  Machin «  et parfois même les anglicismes «  Doodle Bug «  et «  Contraption «  ….voire des africanismes tels que «  Gnama-Gnama « ….

 

                       Le mot a , bien sûr, suscité des dérivés :

 

              -« Gadgétiser «  & «  Gadgétisation : Galvaudage et banalisation d’une chose ou d’un objet .

              -« Gadgetterie « : bazar  ou bimbeloterie vendant des objets hétéroclites

              -« Gadgétophile « : Amateur  ou collectionneur de gadgets…et il doit bien aussi y avoir des «      « Gadgétophobes ! « !!

              -« Gadgétologue « : Spécialiste en matière de gadget

              -« Gaguejette «    dans la bouche de San-Antonio

 

                                   Et pour finir  évoquons la mémoire de l’ «  Inspecteur Gadget «   qui à partir de 1983 fit les délices de plusieurs générations en se tirant avec élégance (et chance ! )  grâce à ses gadgets , des situations scabreuses ou sa maladresse l’avait conduit .

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens