Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 08:15

 

           

 

 

SAINT JEAN 

                                   -Bagage personnel des typographes contenant composteur *,pinces *,typomètre *, galée * et   blouse; l’expression “ Prendre son saint Jean  “ est synonyme de “ Prendre son saint Jacques  “ 

                   L’ expression populaire “Saint Frusquin* “ plus généraliste et qui fait référence aux « Frusques « (Vêtements )   peut être rencontrée avec le même sens de même que le régionalisme  normand  plutôt réservé aux cordonniers « Saint Crépin «…

 

                                   -Saint Jean Porte Latine était le patron* des libraires des parcheminiers et de nombreux membres de la famille du livre.

                   Il s’agissait de Saint Jean l’Évangéliste martyrisé devant la porte latine à Rome le 6 Mai 95 et dont  la fête  donnait lieu à de grandes réjouissances mais il faut toutefois noter qu’un dicton populaire annonçait que “ S’il pleut à la petite saint jean ,toute l’année s’en ressent jusqu’a la grande saint Jean  “ .(Soit du 6 Mai au 24 Juin )

                   Cette fête était l’occasion de la rédaction de nombreuses poésies célébrant l’imprimerie et tout ce qui gravite autour d’elle  comme , par exemple , celle que Barrillot écrivit en 1857 et qui commence ainsi :

                                               “C’est à l’époque ou blanchit l’aubépine

                                               Où l’oiseau chante , où les prés sont en fleurs

                                               Que nous fêtons saint Jean Porte Latine

                                               Ce vieux patron des braves imprimeurs . “

                   Ou celle  de Lucien Morel en 1906 dont voici l’envoi :

                                               “Prince des crus par qui, tout éblouis,

                                               Les nez sont des pavots épanouis

                                               Butat,teins nous de pourpre la narine.

                                               Dussent les flics tropubler nos gazouillis,

                                               Chantons saint Jean prés la Porte Latine !  “

 

                   Plus prosaïquement,le typographe et auteur Jules Ladimir  écrit « La saint Jean d’hiver, la saint Jean d’été , la saint Jean Porte-Latine sont autant d’époques ou il est indispensable de prendre la barbe « (La "Barbe" désignait l'ivresse ...)

 

                                   -L’expression « Mont saint Jean « est l’une des multiples appellations du « Mont * de piété «

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens