Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 09:29

RÉEMPLOI                                     

                                   Les cas anciens  de réemploi de divers éléments de livres ou de documents sont très fréquents et , sans vouloir être exhaustif ,on peut citer :

                       -L’utilisation de manuscrits jugés sans valeur pour la confection ou la consolidation de reliures (le temps passant, il arrive souvent que ces feuillets de rebut présentent plus d’intérêt que le document qu’ils protègent .)

                       -L’utilisation de cartes* à jouer à divers usages tels que carnet de notes,reconnaissances de dettes,cartes * de visite   etc...(résultant du fait qu’anciennement leur dos * était vierge ...)

                       -Le réemploi ,nommé " Réemboîtage " , de reliures abritant des ouvrages sans intérêt et transférées avec plus ou moins de bonheur sur des ouvrages jugés plus intéressants 

                       -La réutilisation de parchemins après grattage * du texte initial  ,le parchemin ainsi gratté se nommant " Palimpseste " 

                       -La multiple utilisation , très courante autrefois, des mêmes xylogravures pour orner des livres traitant de sujets très divers et souvent sans souci de cohérence entre le texte et l’illustration ni prise en compte de l’usure des planches parfois elles-mêmes modifièes par ajout ou suppression de « Chevilles * « dans  leur décor et souvent même utilisées plusieurs fois dans un même ouvrage ..

              On peut donner en exemple de cette pratique  les bois gravés de l’imagerie de Chartres ayant servi à représenter Napoléon passant ses troupes en revue qui habilement modifiés furent utilisés pour représenter Louis XVIII dans la même situation ..

                       -L’utilisation ,au moyen-age,de plaques d’ivoire * provenant de dyptiques * , tryptiques * ou de tablettes  * très anciens pour décorer les plats * de certaines reliures.(On peut donner en exemple de cette façon de procéder le “ Tropaire  * “ de l’église d’Autun qui,datant  du V° siècle , est décoré de plaquettes d’ivoire provenant d’un coffret sans doute romain du III° siècle. )

                       -L’utilisation dans un même but d’éléments divers provenant d’encadrements ,de chasses ou d’objets précieux détériorés .

                       -L’utilisation de parchemin ou de papyrus pour confectionner des objets divers , l’un des cas les plus remarquables étant le “ Papyrus de Strasbourg” trouvé en 1904  qui avait servi au II° siècle Ajc. à confectionner une couronne mortuaire et contenait des fragments d’une œuvre d’ Empédocle .

                       .

                       -L’utilisation par certains écrivains du verso resté vierge de documents : certains manuscrits de Montherlant  ,“ Le Songe  “par exemple, sont  rédigés au verso de lettres * ,articles *, brouillons * et papiers variés dont l’étude n’est pas sans intérêt ...

                                   Le réemploi n’a pas disparu de nos jours  mais il est d’avantage pratiqué dans un but esthétique que dans un but d’économie comme ce fut le cas par le passé : c’est le cas des reliures faisant appel pour leur décor à des matériaux ou à des objets simples de la vie quotidienne .  come , par exemple , les semelles de caoutchouc “ Topy  ” destinées au ressemelage des chaussures par leurs utilisateurs qui ,  trés décoratives, furent uitilisées  vers 1970 par Jean de Gonet  avant qu’il ne découvre le “ RIM  *  “

                                   On rencontre aussi le synonyme “ Remploi  “  ou , parfois « Pastiche * «   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens