Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 08:33

ONGLE                                                                             

              1)Les ongles sont souvent responsables de marques laissées volontairement ou non sur les livres ...l’habitude de souligner un passage ou d’indiquer une page d’un trait d’ongle , que certains nomment « ongleter «   est à proscrire ....

              On peut rencontrer pour désigner ces marques le terme obsolète : « Paraplasme* « 

 

              2)Les bouquinistes sont parfois appelés  “ Ongles noirs “ ...la manipulation des vieux livres n’étant  pas toujours propice au maintien des ongles en parfait état de propreté .

 

              3)Dans ses “ essais  “ ( Livre II Ch.10) Montaigne disait fort sagement à propos de ses lectures : “ Les difficultez, si j’en rencontre en lisant , je n’en ronge pas mes ongles, je les laisse là....”

 

              4)Sur certaines tablettes * anciennes on à trouvé des traces d’ongles imprimées en guise de signature  * ou de sceau  * .

 

              5)On raconte   que Pascal inscrivait des notes sur ses ongles  à l’aide d’épingles * lors de ses promenades.

 

              6)Certaines œuvres ont attribué aux ongles un pouvoir néfaste soit en raison du fait qu’ils continuent durant un temps à pousser après la mort  ,soit par référence au « Naglfar « des légendes nordiques qui est un vaisseau fatal  constitué des ongles des morts et dont le souvenir se conserve dans l’appellation argotique « Coffin nail « désignant les  cigarettes

 

              7)Nombre de gens de lettres du XVIII° siècle arborèrent des ongles du petit doigt fort longs car , la coutume voulant que l’on ne frappe pas aux portes  mais que l’on y  gratte   avec l’ongle du petit doigt , c’était une marque de civilité que de laisser pousser….Molière se fait l’écho de cette coutume dans  « Le Misanthrope « lorsqu’il,fait dire à Alceste s’adressant à Célimène ( Acte II Scène I )

              « Est-ce par l’ongle long qu’il porte au petit doigt

              Qu’il s’est acquis chez vous l’estime où on le voit ? «

 

ONGLET                         

                                   1)Bande de papier de faible largeur cousue avec les cahiers d’un livre pour permettre d’ajouter par collage des  réalisées par un autre moyen et sur un autre papier que le livre , un “ carton * “,  des gravures tirées à part et sur un papier différent de celui du livre qu’elles illustrent.

 

                                   Si la bande est réalisée par suppression d’une page , il s’agit d’un “ Talon * 

                                   Un grave défaut * est constitué par un onglet qui en débordant  un peu sur le document ajouté   en masque une partie ....

                                   Il arrive que le carton lui-même porte ce nom.

                                   L’onglet “Avancé  ” est un onglet collé au dos d’un cahier et dépassant sur  le cahier qui suit. .         

                                               L’usage de l’onglet est nécessaire chaque fois que les cahiers à assembler comportent un nombre de feuillets non divisible par 4...

              Parfois l’onglet à pour seul but de rattraper par avance l’épaisseur des documents qui seront insérés dans l’ouvrage ( cas des albums photo par exemple ...)

              La languette* peut être comparée a l’onglet.

              Le mot est parfois employé comme synonyme de “ Carton *  “ 

 

                        2)On nomme aussi “ Onglets “ de petits morceaux de papier ou de carton  fixés au bord des pages pour indiquer des passages particuliers ou réaliser une indexation .

              Il existe aussi des onglets métalliques ou en matière synthétique  portant une fenêtre transparente perrmettant d’y inscrire des références.

              Sur certains ouvrages ce sont des encoches * pratiquées dans la tranche de gouttière * qui en tiennent lieu .

 

              3)@Sur certains catalogues la mention , un peu obscure , “ Onglet de ruban parait désigner  soit un cahier déréglé* ou ressorti*  (rehaut * de cahier ) qui , par suite de la faiblesse des rubans de la reliure s’avance sur la tranche du livre et forme une sorte d’onglet  soit un ruban détendu et devenu visible dans l’intervalle ainsi créé entre deux cahiers ; .attestée une seule fois ...QUI EN SAIT PLUS ??

              Il faut noter que cette mention apparaît quelquefois dans le langage informatique pour désigner un onglet situé  sur une barre de menus .

 

              4)En langage typographique , le mot a désigné un feuillet tiré isolément .

 

              5) Le terme « Ongleté « a été rencontré sous la forme « ouvrage abondamment ongleté par un précédent lecteur » qui paraît désigner le montage  d’onglets de repérage….. ou des passages soulignés  par des traces d’ongles ..LA MENTION EST À PRÉCISER !!.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens