Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 08:20

SAUVAGE                                                                          

                                    

                                   1)Le mot est parfois employé pour désigner des écrits publiés en dehors de toutes les règles ou de façon clandestine* (comme , par exemple  le “Samizdat*”) ( * : Voir ci-dessous  )

                   Il peut aussi désigner l’action d’introduire frauduleusement des écrits interdits dans un pays ou une institution.

               2)Dans le langage de la papeterie à l’ancienne on disait que la pâte était « sauvage « lorsque , par suite d’un mauvais raffinage * les fibres s’aggloméraient en provoquant « Matous * , chataignes*,boutons *, andouilles * ou  pastilles *  

 

                   3)Le thème de « L’homme sauvage «   a été souvent représenté dans l’iconographie des  manuscrits anciens , en héraldique * , sur des monnaies*  et médailles * sous les formes très diverses  de géant , satyre, faune , silène, être hybride mi-animal mi-homme ,troll, lutin etc ….la bible elle-même évoque des « Sa’irim » ou « Hirsutes « ..

            À l’époque moderne les spéculations sur l’existence supposée d’hommes sauvages tels les « Yéti », « Barmanou », « Big Foot « , »Sasquatch »,etc …ou de leurs homologues féminins  tels que « Lamia « ou « Holzmoia « ont donné lieu à nombre de publications allant de l’étude scientifique sérieuse aux plus délirantes  suppositions ….

 

 

SAMIZDAT                                            

 

                   Système qui ,dans l’ex URSS,assurait  la recopie manuelle (ou l’édition avec des moyens de fortune) d’œuvres littéraires censurées ou refusées par le système officiel ( “ Gozisdat  “ ou « Glavlit * » )   pour en assurer la diffusion clandestine; le mot désigne aussi les œuvres ainsi produites.        

                   Il semble que ce soit en Lituanie que le nombre de ces ouvrages ait été le plus important et l’écrivain le plus lu sous cette forme fut Soljénitsyne .

                   Ces livres , en nombre restreints ,  la plupart du temps prêtés au lecteur pour une période très courte et  très souvent lus la nuit , méritent encore plus que d’autres l’appellation de “ Livre de chevet  *  “ 

                   Le mot est employé avec un sens plus large pour désigner un écrit  ,n’ayant pas reçu l’approbation de la hiérarchie de l’auteur, mais publié  tout de même à titre personnel par celui-ci :par exemple enseignant ,militaire,religieux etc..publiant un ouvrage  non approuvé par leurs autorités de tutelle...

                   C’est pour lutter contre ces écrits “ sauvages “ que le gouvernement Roumain de Ceaucescu  avait soumis les machines * à écrire à déclaration ...

                   Le “ samizdat “ a parfois été qualifié de “ Littérature de catacombes

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens