Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 09:49

PAGINATION

La pagination est la numérotion de toutes les pages d’un livre.(contrairement au foliotage qui ne numérote que les feuillets * )

Le premier emploi de la pagination imprimée est sujet à controverses selon les auteurs ... 1469 à Venise dans le “Tacite “ de Jean de Spire ? 1470 à Cologne dans “ Sermo prædicabilis in festo ..” ? 1499 dans “ Cornucopiæ “ de Alde Manuce ? les avis divergent et je ne ne trancherai pas !

Il semble cependant que , sur les manuscrits des œuvres destinées à l’imprimerie, la pagination ait parfois été indiquée mais non reprise par le typographe....

L’appartion de la pagination ,devenue courante vers 1530, a ,peu à peu ,fait disparaître les mentions destinées au relieur telles que :signatures*,registres*,réclames*.

La pagination de l’ouvrage lui-même est souvent réalisée en chiffres arabes alors que celle des préfaces * et annexes * est indiquée par des chiffre romains * .

On dit que la pagination est continue* lorsque toutes les pages sont numérotées;elles est discontinue soit quand seules les belles* pages le sont (certaines paginations discontinues sont encore plus espacées....)soit lorsque l’ouvrage comprend des pièces diverses (reliure factice * ) ayant chacune leur pagination propre et l’on parle parfois dans ce cas de Pagination disparate “ .

On parle aussi de “ Pagination continue* “ lorsque , pour une œuvre en plusieurs volumes , les divers tomes * ne sont pas paginés séparément ( dans ce cas , les signatures * ne suivent pas forcément la même règle ...)..

Dans le cas contraire on parle de Pagination multiple * “ …on peut rencontrer des ouvrages établis initialement de cette façon mais portant une pagination continue manuscrite destinée à en faciliter la consultation …ou d’autres présentant plusieurs systèmes se référant à l’œuvre entière, au tome lu,etc …

Certains autres présentent d’origine une double pagination :continue se déroulant sur la totalité de plusieurs tomes et discontinue pour chacun de ceux-cis .

On parle aussi de « Pagination double » pour les ouvrages bilingues comportant un texte en belle page et sa traduction en regard la paire de page portant un même numéro .

La pagination de certains ouvrages en un seul volume peut parfois présenter des particularités telles que “ Saut * de numérotation “ (Voir à ce mot )ou “ pagination discontinue * “ ou , plus rarement , “ double pagination “ comme cet exemplaire de “ Il Re Teodoro in venezia “ de Giovanni Paisiello ( 1789) comportant 124 pages et numéroté deux fois de 1 à 62 ...

Certaines paginations demeurent énigmatiques , comme , par exemple celle d’un exemplaire d’ « Édits,arrests et reglemens intervenus depuis l’ordonnance de 1669 sur la matière des eaux et forêts « (1733) qui quoique bien complet est paginé de 167 à745 …ouvrage s’insérant dans une série ? autre raison ?

Lors de la composition la mise en place de la pagination demande de l’attention car,en raison du pliage ultérieur que subira la feuille,les pages voisines à l’impression ne le seront pas dans l’ouvrage relié, la reliure elle-même étant une cause fréquente d’erreurs de pagination soit par interversion de cahiers * soit par reliure en fin d’ouvrage de gravures paginées qui auraient du se trouver insérées à leur place dans le livre .

La position du chiffre de pagination sur la page a aussi son importance :en haut , en bas, au milieu , à droite , à gauche … ?..le procédé de tirage a son importance car s’il s’agit d’un tirage recto-verso les chiffres de pagination risquent d’apparaître dans des positions différentes sur les pages paires * et impaires *.

Les erreurs de pagination sont fréquentes sur les ouvrages anciens , aussi ,avant de conclure à un manque de pages il faudra s’astreindre à une minuteuse collation et à la vérification des signatures* et des réclames *...on constatera alors parfois que l’ouvrage est complet mais avec un cahier mal placé ou une discontinuité des numéros de pages non confirmée par les signatures * ( * : Voir à ces mots )

Lors d’une citation , il y a lieu d’indiquer clairement l’édition de référence car la pagination des différentes éditions d’une même œuvre est rarement identique ...

La question a parfois été posée de la différence de pagination pouvant exister entre les exemplaires d’un même ouvrage pubiés dans des formats différents : on pourrait penser qu’un l’exemplaire in/folio comporte moins de pages qu’un in/4°mais c’est loin d’être une règle absolue car interviennent la taille de la police de caractère, l’interlignage et l’imposition tous éléments qui peuvent influer notablement sur le nombre de pages …

Le nombre de pages d’un ouvrage est en principe toujours multiple de 16,32 ou plus rarement 24.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dictionnaire du livre de TITIVILLUS
  • : Recherche du sens de mots rares ou disparus dans la sphère du livre et de la chose écrite , recherche d'éléments divers concernant ce même domaine et publication du résultat de ces recherches .
  • Contact

OBJET DE CE BLOG

 DICTIONNAIRE DU LIVRE DE TITIVILLUS

Recherche

Liens